Symposium international sur les recherches et la culture du rosier

Près de 150 chercheurs, sélectionneurs, producteurs et conservateurs de roses au symposium organisé par l'UMR IRHS du 2 au 7 juillet à Angers.

Symposium ISHS rose 2017, Angers, 2-7 juillet 2017 © N. Mansion
Mis à jour le 09/07/2017
Publié le 04/07/2017

Ce symposium s'est tenu sous l’égide la société internationale des sciences horticoles (International Society of Horticultural Sciences). Il a rassemblé près de 150 participants venus de 20 pays, notamment d'Europe, des Etats-Unis, mais également d'Amérique du Sud, et une importante délégation asiatique, avec des participants chinois et  japonais.

Le choix d'Angers :

Si ce symposium s'est tenu à Angers, c'est parce que l'Anjou est reconnu au niveau international sur ce secteur :

  • 1er pôle de production de rosiers de jardin en France
  • 1er pôle de recherche européen sur le rosier (avec notamment l'Inra, l'Université d'Angers et Agrocampus Ouest)
  • De nombreuses collections de rosiers en Anjou

Le symposium a couvert tous les domaines de la recherche sur la rose avec les dernières nouveautés dans différents domaines : l'agronomie, la physiologie, la génétique, la génomique...

Le colloque était organisé autour de 7 sessions scientifiques et une table ronde, avec 36 présentations orales et 70 posters présentés. L'objectif est de permettre des discussions scientifiques, d’initier de nouvelles collaborations et de faire découvrir la Région des Pays de la Loire, notamment la filière rosier. Un tour technique a été l'occasion de découvrir de belles roseraies autour d'Angers : la roseraie Loubert (Les Rosiers sur Loire, avec plus de 3000 variétés différentes et une grande collection de roses botaniques) et la roseraie internationale de la ville de Nantes (Roseraie Paul Plantiveau, La Beaujoire, avec environ 1600 variétés et une spécialisation sur les roses à parfum). Une visite des pépiniéristes de roses était également prévue au programme, dans la région de Doué, la première région de production de rosiers de jardin en France.

Des temps forts, avec les dernières recherches sur la rose, tels que la production de parfum sur le rosier, la recherche fondamentale, ainsi qu'une table ronde sur ce que la recherche peut apporter aux sélectionneurs, aux producteurs et aux conservateurs de rosiers. Un état des lieux sur le séquençage du génome du rosier, co-coordonné par une équipe angevine de l'UMR IRHS, a également été présenté.

La prochaine édition du symposium se tiendra aux Etats-Unis en 2021.

En savoir plus : https://symposium.inra.fr/ishs-rose2017

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire