• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Prix de thèse de la SNHF pour un doctorant du centre

Le prix de thèse 2017 de la Société Nationale d'Horticulture de France a été attribué à Mathilde Liorzou pour ses travaux sur le bouleversement des roses cultivées en Europe, réalisés à l'UMR IRHS de 2013 à 2016.

De gauche à droite : Charline Lecomte, Mathilde Liorzou, lauréats du prix de thèse 2017, Yvette Dattée, présidente du conseil scientifique et Benoît Ganem, président de Val’hor
Publié le 06/06/2017
Mots-clés :

Le Prix de thèse de la SNHF (Société Nationale d'Horticulture de France) distingue un travail de thèse de doctorat ayant produit des résultats scientifiques innovants, susceptibles de développements pratiques au bénéfice de l’horticulture au sens large (ornementale, légumière et fruitière).

Mathilde Liorzou, qui a réalisé sa thèse à l'UMR IRHS de 2013 à 2016, a reçu le prix de thèse 2017 pour ses travaux sur le bouleversement des roses cultivées en Europe.

Ce prix lui a été remis lors du colloque scientifique de la Société Nationale d’Horticulture de France.

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire