• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Vers l’obtention de nano-vésicules à usage thérapeutique

Effet bénéfique du tréhalose, adjuvant pour la préparation de vésicules extracellulaires.

A) Analyse cryo-tomographie électronique de nanovésicules sécrétées par une lignée cellulaire (MIN6) en culture après purification. Les images montrent une population hétérogène de vésicules circulaires, clairement délimitées par une membrane lipidique. Echelle : 100 nm.
B) Internalisation de vésicules extracellulaires par une cellule immunitaire. © Inra, S. Bosch
Mis à jour le 03/02/2017
Publié le 26/01/2017

La sécrétion de nano-vésicules membranaires dans l’espace extracellulaire  constitue une voie de communication intercellulaire importante chez les plantes comme chez les animaux. Très abondantes dans les fluides biologiques, ces vésicules transportent des lipides, protéines et acides nucléiques de leur cellule d’origine pouvant exercer des fonctions biologiques après internalisation dans une cellule réceptrice. Il a été montré que les vésicules extracellulaires jouent un rôle dans le maintien des fonctions physiologiques. Leur administration thérapeutique est envisagée dans des maladies cancéreuses, auto-immunes, neuro-dégénératives ou encore, en médecine régénérative. La standardisation de l’isolement et la conservation des vésicules extracellulaires constituent des défis majeurs pour leur usage thérapeutique.

Le tréhalose, un sucre naturellement présent dans des champignons, crevettes et insectes, est couramment utilisé par l’industrie alimentaire et pharmaceutique pour ces propriétés stabilisantes et cryoprotectrices. Les chercheurs de l’USC IECM (Inra, Université de Nantes, Oniris) ont montré l’intérêt d’utiliser le tréhalose au cours du procédé d’isolement et de conservation des vésicules extracellulaires pour diminuer l’agrégation des vésicules tout en maintenant leur activité biologique après congélation. En améliorant la stabilité de suspensions fortement concentrées en vésicules, le tréhalose ouvre la voie à de nombreuses applications thérapeutiques chez l’homme et l’animal.

Partenaires : ce travail a été réalisé par l'USC IECM en collaboration avec l’équipe Tubulin & Interacting Proteins (TIPs) de l’Institut Génétique et Développement de Rennes.

Publication associée : Bosch S., de Beaurepaire L., Allard M., Mosser M., Heichette C., Chrétien D., Jegou D. & Bach J.M. (2016). Trehalose prevents aggregation of exosomes and cryodamage. Scientific Reports, 6 :36162, http://www.nature.com/articles/srep36162, doi:10.1038/srep36162.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Santé animale
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire