Lancement du Congrès mondial d'Horticulture IHC 2022

Une centaine d'acteurs du végétal spécialisé ont participé le 25 novembre 2016 à l'opération de lancement du congrès IHC 2022.

Lancement du congrès IHC 2022 - 25 novembre 2016. © Inra, N. Mansion
Mis à jour le 12/12/2016
Publié le 09/12/2016
Mots-clés :

Le congrès ISHS 2022 est porté par Végépolys et Angers Loire Tourisme et co-organisé par l’Inra, Agrocampus Ouest, le Cirad, l’Université d’Angers. Les acteurs du végétal (centres de recherche, instituts techniques, organismes professionnels, entreprises, chambres consulaires, universitaires, écoles... ) ont dévoilé leurs atouts et l'esprit de cet évènement mondial lors d'une réunion organisée le 25 novembre 2016 au Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, en présence de Jozef Van Assche, directeur exécutif de l’ISHS, Sébastien Couderc, conseiller du Ministère de l'Agriculture en charge des filières végétales et des biocarburants, Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys, Véronique Maillet, vice-présidente à la Mairie d'Angers chargée du tourisme, et Michel Baslé, conseiller délégué à l’Enseignement Supérieur, la Recherche et la Culture scientifique à la Mairie d'Angers, Valérie Mathieu-Fichot, directrice du Bureau des Congrès et Evènements d'Angers Loire Tourisme, Emmanuelle Chevassus-Lozza, directrice adjointe d'Agrocampus Ouest, Philippe Simoneau, vice-président recherche de l'Université d'Angers et directeur adjoint de l'UMR IRHS, Christian Huygue, directeur scientifique Agriculture à l'Inra, Henri Seegers, président du centre Inra Angers-Nantes, Jean-Pierre Renou, directeur de l'UMR IRHS et François Laurens, chercheur Inra et président de IHC 2022. Cette journée a été l’occasion de revenir sur l’originalité de la candidature France (trois axes : entreprise, formation et recherche), l’esprit du congrès, mais aussi de mettre l’accent sur les enjeux, les thématiques scientifiques, les opportunités de partenariat.

Organisé sous l’égide de l’ISHS (International Society for Horticultural Science), le congrès IHC est un évènement scientifique unique au monde dans le domaine de l’ornement, des fruits et légumes, des plantes aromatiques et médicinales. Tous les quatre ans, il attire plus de 3 000 congressistes de plus de 70 nationalités sur une semaine en août.

Jacques-Antoine Cesbron, Président de Végépolys, Sébastien Couderc, Conseiller du Ministère de l'Agriculture en chargé des filières végétales et des biocarburants, Véronique Maillet, Vice-présidente à la Mairie d'Angers chargée du tourisme, et Michel Baslé, Conseiller délégué à l’Enseignement Supérieur, la Recherche et la Culture scientifique à la Mairie d'Angers. © Inra, N. Mansion
Jacques-Antoine Cesbron, Président de Végépolys, Sébastien Couderc, Conseiller du Ministère de l'Agriculture en chargé des filières végétales et des biocarburants, Véronique Maillet, Vice-présidente à la Mairie d'Angers chargée du tourisme, et Michel Baslé, Conseiller délégué à l’Enseignement Supérieur, la Recherche et la Culture scientifique à la Mairie d'Angers © Inra, N. Mansion

"Angers sera la capitale mondiale de l'horticulture en 2022. C'est une reconnaissance du territoire angevin avec 4000 entreprises, 30000 emplois, 450 chercheurs et 3000 étudiants dans la filière agricole" a souligné Sébastien Couderc, conseiller au Ministère de l'Agriculture, chargé des filières végétales et des biocarburants.

"C’est une formidable opportunité pour notre secteur d’activité de rayonner, de développer notre notoriété, d’accroître notre visibilité à l’échelle internationale, d’exposer nos savoir-faire tant d’un point de vue scientifique qu’entrepreneurial", a expliqué Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys, qui conduisait la rencontre du 25 novembre.

L’IHC 2022 se démarque par l’esprit voulu par ses organisateurs, afin d'y adjoindre le tryptique recherche, formation, industrie, qui s’est révélé être l’un des éléments clés dans le choix de la France pour accueillir l’édition 2022 de l’IHC.

Cette réunion fut aussi l’occasion de présenter les enjeux scientifiques et les approches sur lesquels se concentrera ce congrès. Ainsi quelques-uns des grands axes clés évoqués parmi les thématiques du congrès concerneront l'horticulture urbaine, le végétal connecté, les systèmes agroécologiques, la durabilité et qualité, l'économie circulaire, la sécurité sanitaire, l'innovation, la coconception,les  liens entre recherche et société et les métiers du futur.

Emmanuelle Chevassus-Lozza, Directrice adjointe d'Agrocampus Ouest. © Inra, N. Mansion
Emmanuelle Chevassus-Lozza, Directrice adjointe d'Agrocampus Ouest © Inra, N. Mansion
Philippe Simoneau, Directeur adjoint de l'UMR IRHS et Vice-Président Recherche à l'Université d'Angers. © Inra, N. Mansion
Philippe Simoneau, Directeur adjoint de l'UMR IRHS et Vice-Président Recherche à l'Université d'Angers © Inra, N. Mansion
Christian Huygue, Directeur scientifique Agriculture à l'Inra. © Inra, N. Mansion
Christian Huygue, Directeur scientifique Agriculture à l'Inra © Inra, N. Mansion

"Ce congrès conforte l'attractivité du Campus du végétal à Angers et renforce l'interaction Recherche-Formation-Innovation".

 Emmanuelle Chevassus-Lozza

"L'Université d'Angers a beaucoup investi dans le végétal, avec un tournant important il y a 15-20 ans lors de la création des UMR. La fédération des différentes tutelles a permis que le pôle végétal soit maintenant bien visible"

Philippe Simoneau

"Le végétal aura un rôle à jouer pour relever le défi de l'alimentation mondiale et du changement climatique. Les problématiques développées lors de ce congrès sont au cœur des thématiques de l'Inra".

Christian Huygue

Cette mobilisation se poursuivra tout au long de l’année 2017, avec des rencontres entre le comité d’organisation et les partenaires intéressés, des démarches du comité d’organisation auprès des chercheurs et ingénieurs pour accentuer leur implication et les inciter à être présents à l’IHC 2018 à Istanbul ou encore la formalisation des packs partenaires et du sponsoring.

François Laurens, chercheur Inra et président de IHC 2022. © Inra, N. Mansion
François Laurens, chercheur Inra et président de IHC 2022 © Inra, N. Mansion
Périmètre du congrès IHC 2022. © Inra
Périmètre du congrès IHC 2022 © Inra

"IHC 2022 est avant tout un événement scientifique qui associe différentes tutelles et différentes disciplines. Le triptyque recherche-formation-innovation est la clé de la réussite de notre candidature. L'esprit du congrès tient également à favoriser les liens entre le Sud et le Nord pour faciliter les collaborations".

François Laurens

Tryptique RFI. © Inra
Tryptique RFI © Inra

"Cette présentation avait vocation à mobiliser l’ensemble des communautés scientifiques et professionnelles pour qu’elles se saisissent de cette opportunité. Ce fût le cas au-delà de nos espérances. Les acteurs présents nous ont montré leur motivation pour faire du congrès IHC 2022 un succès. Les premières initiatives ont vu le jour. Je suis convaincu que d’ici à 2022, chaque acteur, chaque communauté scientifique et professionnelle se sera saisi de cette opportunité pour en faire une vitrine, un tremplin, un levier de développement et de croissance", conclut François Laurens, chercheur INRA, président de l’IHC 2022.

En savoir plus :

  • Angers remporte l'organisation du Congrès international d'Horticulture en 2022 >>>
  • L’International Society of Horticultural Science en visite à Angers >>>
Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire