• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

La fête de la science à Nantes

"Sur la piste de nouveaux matériaux" était le thème du stand animé par l’équipe Assemblages Nanostructurés de l'unité BIA, lors des 3 jours au village des sciences à Nantes.

Sur la piste de nouveaux matériaux à la fête de la science, avec l'équipe Assemblages Nanostructurés, unité BIA, Centre Inra Angers-Nantes. © Inra, S. Marion
Mis à jour le 13/11/2014
Publié le 15/10/2014

Deux post-doctorants et une ingénieure d’études de l’équipe Assemblage Nanostructurés (Unité BIA du centre Angers-Nantes) ont présenté un atelier autour des nouveaux matériaux, au village des sciences, place Bouffay à Nantes.

Le village a attiré pas moins de 2000 personnes, avec pour  but d’informer et de vulgariser les problématiques scientifiques auprès du  grand public. C’est d’ailleurs l’un des engagements du projet régional MATIERES qui regroupe 10 laboratoires en Pays de la Loire et 2 industriels et développe des matériaux et des procédés pour le recyclage de déchets bois et caoutchouc.

Sur la piste de nouveaux matériaux à la fête de la science, avec l'équipe Assemblage Nanostructurés, unité BIA, Centre Inra Angers-Nantes. © Inra, S. Marion
Sur la piste de nouveaux matériaux à la fête de la science, avec l'équipe Assemblage Nanostructurés, unité BIA, Centre Inra Angers-Nantes © Inra, S. Marion

Afin d’illustrer ces deux filières, bois et caoutchouc, le stand proposait 2 ateliers interactifs :

  • Pour le volet bois, des nanocristaux de cellulose étaient présentés sous différentes formes :
    • En solution transparente en lumière dispersée mais colorée en lumière polarisée (lunettes 3D) phénomène de biréfringence des nanocristaux
    • En film iridescent : comme la nacre des coquillages, dû à l'organisation en hélice des nanocristaux
    • En couche minces : selon l’épaisseur déposée la couleur observée change, c’est une couleur structurale due aux phénomènes d'interférences lumineuses et non à la pigmentation. En soufflant dessus le public  pouvait observer un changement de couleur car l’épaisseur est modifiée par l’insertion de molécule d’eau issue du souffle, montrant alors la propriété de détection de l’humidité.
  • Pour le volet caoutchouc : l’un des 10 sujets de recherche de MATIERES consiste à former une mousse solide à partir de polymères biosourcés en utilisant le procédé de CO2 supercritique pour le moussage. Pour expliquer le principe de moussage simplement, les enfants pouvaient créer leur propre mousse en emprisonnant du C02 dans une matrice de gélatine issue de bonbons fondus dans du jus de citron, auxquels on a ajouté du bicarbonate alimentaire.