• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L'Inra mobilisé aux États Généraux de l'Alimentation : le centre contribue sur la sécurité des aliments

2 chercheurs du centre acteurs sur la thématique "Assurer la sécurité sanitaire de l’alimentation".

L’Inra mobilisé dans les Etats généraux de l’alimentation
Mis à jour le 10/11/2017
Publié le 06/11/2017

Lancés le 20 juillet 2017, les États généraux de l’Alimentation invitent les différents acteurs de la société à co-construire l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture. Des contributions publiques sont ouvertes en ligne et 14 ateliers thématiques ont été mis en chantier. L’Inra participe à tous les ateliers avec un représentant permanent dans 7 d’entre eux.

  • Le premier chantier (ateliers 1 à 7) est consacré à la création et à la répartition de la valeur ;
  • Le deuxième chantier (ateliers 8 à 13) travaille depuis octobre sur le thème de l’alimentation saine, sûre et durable ;
  • L’atelier transversal, n° 14 "Préparer l’avenir" a débuté mi-septembre et rassemble toutes les pistes de préparation de l’avenir (recherche, investissements, accompagnement technique…).

Les travaux du second chantier des États généraux de l’Alimentation sont axés sur le thème de l’alimentation saine, sûre et durable. Parmi les six ateliers de ce chantier, un représentant et trois experts de l’Inra, dont Bruno Le Bizec et Jeanne-Marie Membré du centre Pays de la Loire, apportent leur contribution à l’atelier 8 : assurer la sécurité sanitaire de l’alimentation française dans une économie agroalimentaire mondialisée et dans un contexte de changement climatique tout en prévenant les contaminations chimiques.

Bruno Le Bizec, Directeur de l’UMR LABERCA, centre Inra Pays de la Loire, est un spécialiste international sur l’exposition aux résidus et contaminants chimiques via les aliments (exposome).

  • L'UMR LABERCA (Laboratoire d’Etude des Résidus et Contaminants dans les Aliments) est une unité mixte de recherche Inra-Oniris, École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation Nantes Atlantique
  • Des travaux effectués au sein de l'unité LABERCA portent sur le lait maternel et contaminants chimiques 

Jeanne-Marie Membré, Ingénieur de Recherche à l'UMR SECALIM, centre Inra Pays de la Loire, travaille sur l’appréciation du risque sanitaire pour le consommateur et l’évaluation de la pertinence des options de gestion de ce risque.

  • L'UMR SECALIM (Sécurité des Aliments et microbiologie) est une unité mixte de recherche Inra-Oniris, École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation Nantes Atlantique
  • L'UMR SECALIM coordonne le Projet ANR REDLOSSES : réduire les pertes alimentaires par la prédiction de l’altération

En savoir plus :

Lire le dossier INRA : L’Inra mobilisé dans les États généraux de l’alimentation

Lire la proposition et d’organisation du groupe de travail européen portant sur l’intégration des ‘Omiques’ dans l’évaluation du risque microbien où un article a été publié en open access : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0168160517304154

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Microbiologie et chaîne alimentaire, Alimentation humaine
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire