• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La coproscopie, une aide à l’évaluation de traitements antiparasitaires chez les bovins

La quantification des œufs de strongles digestifs dans les bouses des bovins est possible par la coproscopie de mélange

œufs de strongle digestif © Bioepar
Mis à jour le 18/10/2019
Publié le 15/10/2019

La coproscopie quantitative consiste à compter les œufs de strongles (parasites digestifs) dans les fèces et permet une estimation moyenne du niveau d’infestation au niveau d’un lot d’animaux ainsi que l’évaluation de l’efficacité des traitements antiparasitaires (anthelminthiques) en comparant des lots traités et des lots non traités (test de réduction d’excrétion fécale post-traitement). Ces comptages sont d’autant plus importants que des problèmes de résistance aux anthelminthiques émergent chez les bovins. 

Malgré cela, la coproscopie est peu réalisée notamment en raison du coût des analyses individuelles. Sur des cheptels bovins français et italiens, cette étude a permis de montrer que les fèces peuvent être préparées en mélanges de 5, 10 ou 20 animaux avant analyse. La coproscopie à partir de ces mélanges, lorsqu’elle est réalisée avec une technique très sensible comme le Mini-Flotac®, donne un résultat comparable à la coproscopie individuelle tout en diminuant considérablement le nombre d’analyses (1 à 4 analyses au lieu de 20). Ces résultats, prometteurs, devront encore être validés sur plus de cheptels.

Partenaires
Department of Veterinary Medicine and Animal Production, University of Napoli Federico II, Napoli, Italy
Kreavet, Hendrik Mertensstraat17, Kruibeke, Belgium

Financeurs
Partenariat Hubert Curien franco-italien Galileo (2016) ; projet COMBAR CA16230 (COST Action)

Publication associée : Rinaldi L., Amadesi A., Dufourd E., Bosco A., Gadanho M., Lehebel, A., Maurelli M.P., Chauvin A., Charlier J., Cringoli G., Ravinet N., Chartier Ch. Rapid assessment of faecal egg count and faecal egg count reduction through composite sampling in cattle. Parasites and Vectors, 2019, 12(1):353. doi: 10.1186/s13071-019-3601-x.1.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Santé animale
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire