• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Un ouvrage innovant : "Changement climatique et terroirs viticoles"

La modélisation spatiale du climat à l’échelle du terroir pour une viticulture de qualité.

 © Lavoisier
Mis à jour le 11/07/2014
Publié le 03/07/2014

L’unité Vigne et Vin, du centre INRA Angers-Nantes, a contribué à 4 chapitres d’un ouvrage de 460 pages coordonné par H. Quénol et édité par Lavoisier TEC & DOC.

C’est le premier ouvrage proposant une méthodologie d’évaluation des paramètres atmosphériques à l’échelle du terroir et permettant d’envisager l’adaptation des pratiques viticoles au changement climatique.

La méthodologie repose sur la modélisation de données issues d’observations agronomiques et climatiques fines réalisées dans 35 vignobles de 14 pays.
Notons les contributions du chapitre 2 sur la modélisation agroclimatique, des chapitres 6 et 12 sur l’approche régionale du climat et du terroir en Val de Loire et en Amérique du Sud, ainsi que du chapitre 15 sur les propositions de méthodes concrètes d’adaptation au climat.

Cet ouvrage permet d’avoir une vision avec moins d’incertitudes sur les données, des méthodes raisonnées aux échelles locales et permet de tempérer les inquiétudes sur les changements à venir ; d’ici 2070… il y aura encore de la viticulture, des terroirs et du vin.

En savoir plus

Résumé de l’ouvrage "Changement climatique et terroirs viticoles"

Dans le contexte actuel de changement climatique, les professionnels de la viticulture ont besoin d’outils et de techniques scientifiques pour évaluer les potentialités agroclimatiques actuelles et futures, notamment à travers une meilleure connaissance des variations locales du climat. L’évaluation du changement climatique adaptée à l’échelle du terroir est donc primordiale dans l’optique de la mise en place d’une politique raisonnée d’adaptation aux modifications du climat.

Changement climatique et terroirs viticoles est le premier ouvrage à proposer une méthodologie reposant sur des observations agroclimatiques et sur la modélisation spatiale du climat, permettant d’évaluer la variabilité spatiale des paramètres atmosphériques à l’échelle d’un terroir. Cette méthodologie est ici développée et appliquée à plusieurs vignobles de renommée internationale : la complémentarité des sites expérimentaux permet d’étudier les potentialités agroclimatiques locales des terroirs dans des conditions macroclimatiques différentes.

Les deux premiers chapitres présentent un « état de l'art » des travaux concernant le climat et la viticulture puis les outils et les méthodologies mis en œuvre pour analyser et modéliser la variabilité spatiale du climat à l’échelle des terroirs viticoles dans le contexte du changement climatique. Les chapitres 3 et 4 proposent une analyse de la variabilité climatique spatiale et temporelle à l’échelle des vignobles mondiaux et européens. Les chapitres 5 à 12 exposent les résultats issus des expérimentations agroclimatiques réalisées dans différents vignobles expérimentaux. Les chapitres 13 à 16 montrent comment les mesures et la modélisation agroclimatique peuvent être utilisées dans une optique d’adaptation de la viticulture au changement climatique.