• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Prix de l'Académie d'Agriculture de France

Une doctorante du centre parmi les lauréats de la bourse de recherche Jean et Marie-Louise Dufrenoy

Au cours de la séance solennelle du 30 septembre 2015, l’Académie d’Agriculture de France a remis ses prix et médailles en présence de Philippe Mauguin, Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, de Gérard Tendron, Secrétaire Perpétuel Académie d’Agriculture de France, de Jean-Yves Dagès, Président de Groupama. Parmi les lauréats, onze chercheurs de l’Inra ont cette année été distingués pour la qualité de leur parcours : Loïc Lepiniec, Pierre Barret, Didier Boichard, Marie-Christine Montel, Michel Renard, Hélène Bergès, Elsa Berthet, Eric Beuvier, Lydie Dufour, Charlotte Grossiord et Camille Mansanet.. © Inra, WEBER Jean
Mis à jour le 13/10/2015
Publié le 08/10/2015

 

Julia Zinsmeister, doctorante à l'UMR IRHS, Angers
Julia Zinsmeister, doctorante à l'UMR IRHS, Angers

Julia Zinsmeister est doctorante au sein de l’unité mixte de recherche IRHS (Institut de recherche en horticulture et semences -Inra – Agrocampus Ouest – Université d’Angers) du centre Inra Angers-Nantes. Elle a reçu une bourse de 1 000 euros lui permettant de faire une présentation orale au congrès international des sciences des semences International Seed Society for Seed science, seed longevity tenu à Wernigerode (Allemagne) en juillet 2015, et de visiter une banque de ressources génétiques à l’Institute of Plant Genetics and Crop Plants à Gatersleben.

Ces bourses annuelles sont attribuées à de jeunes chercheurs préparant un doctorat ou à des techniciens inscrits dans des formations avancées de promotion de leurs recherches et poursuivant des travaux originaux.

Julia Zinsmeister poursuit une thèse sur la caractérisation des facteurs de transcription contrôlant la longévité et la vigueur germinative des graines chez légumineuses :
La longévité des graines est d’une importance majeure au niveau agronomique et écologique car elle contribue à la vigueur germinative, à la conservation des ressources génétiques et au maintien des banques de semences dans le sol. L’objectif de sa thèse, au sein de l’équipe Conserto de l’UMR IRHS à Angers, est de mieux comprendre le rôle des gènes régulant l’acquisition de la longévité pendant le développement des graines de légumineuses. Par des approches de génomique fonctionnelle et de transcriptomique, Julia caractérise le rôle de deux facteurs de transcription, l’un impliqué dans la signalisation par l’acide abscissique (ABI5) et l’autre dans la régulation des protéines de stress de type HSP (Heat shock protein). Elle travaille sur la légumineuse modèle Medicago truncatula et le pois.

Avec cette bourse, Julia Zinsmeister a pu se rendre au colloque "Seed Longevity", organisé par l’IPK de Gartensleben, qui possède la plus grande banque de semences en Europe et par l’International Society for Seed Science dont elle est membre. Le colloque a rassemblé plus de 210 scientifiques venant d’Amérique du nord, du Brésil, d’Afrique (Afrique du sud, Ethiopie, Gabon), d’Europe, de Chine, de Taïwan et d’Inde. Le workshop était organisé en 4 sessions : fonctionnement des banques de ressources génétiques, rôle des traitements pré- et post- récolte sur la longévité des graines ; caractères génétiques contrôlant la longévité ; mécanismes de détérioration pendant la conservation.  

Pour en savoir plus sur les récompenses de l'Académie d'Agriculture de France >>>

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire