• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

ThRAll : les seuils allergéniques [EFSA]

La détection et quantification d’allergènes dans les aliments et les seuils de réactivité des patients

projet Trhrall
Mis à jour le 21/02/2019
Publié le 20/02/2019

La détection et la quantification des allergènes dans certains aliments restent difficiles de par leur complexité (composition, procédés). Les partenaires du projet européen EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) ThRAll développeront des méthodes de spectrométrie de masse quantitative harmonisées pour la détection et la quantification simultanée de 6 allergènes alimentaires (le lait de vache, l'œuf de poule, le soja, l'arachide, la noisette et l'amande) dans des matrices complexes et réputées difficiles à analyser. Deux nouveaux aliments contaminés, une matrice à base de chocolat et un bouillon déshydraté, seront également produits et testés.

Le projet est structuré autour de 2 objectifs :

Harmoniser les méthodes de détection et de quantification des allergènes dans les aliments :La détection et la quantification des allergènes dans certains aliments restent difficiles de par leur complexité (composition, procédés).
Les partenaires de ThRAll développeront des méthodes de spectrométrie de masse quantitative harmonisées pour la détection et la quantification simultanée de 6 allergènes alimentaires (le lait de vache, l'œuf de poule, le soja, l'arachide, la noisette et l'amande) dans des matrices complexes et réputées difficiles à analyser. Ces méthodes seront appliquées sur des aliments de référence contaminés, précisément caractérisés et produits au cours projet menés à l’échelle nationale ou européenne tels que iFAAM, MANOE, Allersens, MoniQA et LGC Standards. Deux nouveaux aliments contaminés seront produits : une matrice à base de chocolat et un bouillon déshydraté. Les méthodes développées en spectrométrie de masse seront comparées aux méthodes classiques immuno-enzymatiques ELISA et d'amplification de l'ADN PCR.

Générer des données sur seuils de réactivité des patients : La détermination des seuils de réactivité cliniques des patients allergiques alimentaires repose sur des tests de provocation orale. ThRAll mettra en place une boîte à outils pour générer des données de bonne qualité issues des tests de provocation orale, en se basant sur les Bonnes Pratiques Cliniques issues du groupe PRACTALL concernant leur mise en œuvre (Sampson et al. 2012) et en s'appuyant sur les approches et les outils développés au cours des projets EuroPrevall et iFAAM. Cela permettra une évaluation de la qualité des données (classification des patients, évaluation des symptômes) pour faciliter une détermination consensuelle des seuils de réactivité des patients en tenant compte des symptômes (objectifs, subjectifs ou transitoires). Les données issues de la littérature, des projets financés par l'UE (iFAAM et EuroPrevall) ou au niveau national en France (MANOE) et au Royaume-Uni seront rassemblées et examinées à l'aide de ces critères pour fournir des ensembles de données claires prêtes à l'analyse. Ces travaux porteront essentiellement sur les aliments pour lesquels l'iFAAM a identifié des carences en matière de données, notamment les fruits à coque (noix, noix de cajou, pistaches, amandes, noix de macadamia, poissons, crustacés et mollusques).

Partenaires :

  • L’université de Manchester, Angleterre, avec Professeur Clare Mills et Dr Chiara Nitride
  • Le CNR-ISPA Bari, Italie, avec Dr Linda Monaci et Dr Rosa Pilolli
  • L’ILVO, Belgique, avec Dr Christof Van Poucke et Pr Marc De Loose
  • Le CER, Belgique, Dr Nathalie Gillard et Anne-Catherine Huet
  • L’UR BIA du centre INRA Pays de Loire, France, avec Olivier Tranquet, Dr Colette Larré
  • Laboratoire d'Immuno-Allergie Alimentaire (LIAA) du centre Inra Île-de-France-Jouy en Josas, France, avec Dr Karine Adel-Patient, Dr Herve Bernard

ThRAll est un projet européen financé par l’EFSA et coordonné par le Pr. Clare Mills (Université de Manchester).

Durée du projet : 3ans (1er Mars 2018 - 28 Février 2021)

Pour en savoir plus :https://www6.angers-nantes.inra.fr/bia/Equipes-de-recherche/Allergie-aux-proteines-alimentaires-ALL/Actualites/ThRAll

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture, Alimentation humaine