Les recherches du centre Angers-Nantes présentées au Salon International de l'Agriculture

Avec des dégustations de la pomme Ariane et de jus de pomme à cidre, la présentation de l'outil EvalBVD, la diffusion du film d'animation "Les plantes font de la résistance", la présentation de la sélection des roses (histoire et génétique) et des conférences sur les biocapteurs pour la bio-surveillance de l'état de santé des animaux et la compétitivité de l'agriculture française, ce sont près d'une trentaine d'agents du centre qui se sont mobilisés pour présenter leurs recherches au public lors du Salon International de l'Agriculture qui s'est tenu à Paris du 27 février au 6 mars 2016.

Le public est renseigné par des chercheurs, ingénieurs et techniciens de l’Institut sur les différents espaces du stand Inra du Salon International de l’Agriculture 2016. © Inra, NICOLAS Bertrand
Mis à jour le 17/03/2016
Publié le 04/03/2016

29 agents de nos unités de recherches se sont mobilisés pour présenter leurs études au public du Salon International de l'Agriculture, qui s'est tenu à Paris du 27 février au 6 mars 2016.

EvalBVD : mieux maîtriser la BVD en troupeau bovin

Présentation de l'Outil EvalBDV pour évaluer l’impact financier de la propagation du virus de la diarrhée virale bovine (BVD) en exploitation de bovins allaitants. © Inra, N. Mansion
Présentation de l'Outil EvalBDV pour évaluer l’impact financier de la propagation du virus de la diarrhée virale bovine (BVD) en exploitation de bovins allaitants © Inra, N. Mansion

EvalBVD est un outil à destination des vétérinaires praticiens, des GDS (Groupement de Défense Sanitaire) et des éleveurs.Il permet d’évaluer l’impact financier de la propagation du virus de la diarrhée virale bovine (BVD) en exploitation de bovins allaitants. Il est utilisable en ligne via une interface web, dans laquelle l’utilisateur renseigne les caractéristiques majeures de son exploitation. Cet outil permet d’évaluer un large panel de situations et de comparer des stratégies de maîtrise (vaccination ou dépistage/élimination des animaux infectés permanents).

Les chercheurs de l'UMR BIOEPAR ont proposé une simulation informatique de la propagation de la BVD sur des troupeaux de bovins allaitants en fonction des données des éleveurs.

Présentation de l'outil EvalBVD au SIA 2016, pour évaluer l’impact financier de la propagation du virus de la diarrhée virale bovine (BVD) en exploitation de bovins allaitants. © Inra, N. Mansion
Présentation de l'outil EvalBVD au SIA 2016, pour évaluer l’impact financier de la propagation du virus de la diarrhée virale bovine (BVD) en exploitation de bovins allaitants © Inra, N. Mansion

    

La stratégie d'identification de gènes de résistance durable

Présentation du film d'animation "Les plantes font de la résistance" lors du SIA 2016. © Inra, N. Mansion
Présentation du film d'animation "Les plantes font de la résistance" lors du SIA 2016 © Inra, N. Mansion

Dans le cadre du projet Régional "ROAD MOVIE", un film d'animation de 2mn 40 a été réalisé pour expliquer de façon ludique la stratégie d'identification de gènes à résistance durable.

En raison des grandes capacités adaptatives de V. inaequalis à son hôte, les stratégies de lutte contre la tavelure du pommier restent encore principalement basées sur l’utilisation massive de fongicides. L’équipe EcoFun de l'UMR IRHS développe des études sur la dynamique adaptative du champignon à différents échelles : de l’identification de gènes sous sélection à la définition de stratégies de diversification génétique et spatiale du paysage dans le contexte d’une gestion durable des résistances.

En savoir plus et voir le film >>>

  

Les roses, toute une histoire

La sélection des roses : toute une histoire et toute une génétique, expliquée au SIA 2016. © Inra, N. Mansion
La sélection des roses : toute une histoire et toute une génétique, expliquée au SIA 2016 © Inra, N. Mansion

L’objectif du projet Florhige est de comprendre le processus d’obtention végétale au cours du XVIIIème et XIXème siècle par une approche interdisciplinaire : histoire et génétique. L’étude a été réalisée sur le rosier, plante pour laquelle de nombreuses ressources génétiques et sources historiques sont disponibles.

Les acteurs du projet Florhige ont proposé au public d'aller à la découverte de variétés anciennes et récentes à travers un jeu de reconnaissance, d'identifier un rosier à partir de sa description historique et de son nom. Ils ont également présenté une recherche interdisciplinaire sur la génétique et l’histoire des rosiers.

   

La création variétale fruitière

Dégustation de pommes Ariane au SIA 2016. © Inra, N. Mansion
Dégustation de pommes Ariane au SIA 2016 © Inra, N. Mansion

Les programmes de création de variétés visent trois objectifs principaux : la résistance aux bioagresseurs, la qualité des fruits et la recherche d’une production importante et régulière. En matière de résistance aux bioagresseurs, le programme de sélection vise la création de variétés durablement résistantes à la tavelure, au feu bactérien et à l’oïdium pour le pommier ; à la tavelure, au feu bactérien et aux psylles pour le poirier.

Les chercheurs de l'UMR IRHS (équipes QualiPom et Respom) ont proposé une dégustation de la variété de pomme Ariane. Ils ont expliqué au public les programmes menés dans l'unité de recherche sur les fruits.

Un dossier Inra pour en savoir plus sur la pomme Ariane  >>> Obtention d'une variété de pomme par l'INRA, la pomme Ariane.. © Inra, LAURENS François
Obtention d'une variété de pomme par l'INRA, la pomme Ariane. © Inra, LAURENS François

       

Des jus de pomme pour tous les goûts

Dégustation de jus de pomme au SIA 2016. © Inra, N. Mansion
Dégustation de jus de pomme au SIA 2016 © Inra, N. Mansion

Dans le monde, les jus de pomme sont souvent produits à partir de pommes de table issues des écarts de tri. Cependant, la France produit aussi des pommes spécifiques pour être transformées (en jus et cidres) ; certaines sont acides d’autres plus "taniques" et particulièrement riches en polyphénols. Ces molécules qui contribuent aux saveurs et à la couleur sont plutôt favorables à une bonne santé.
Quels mélanges variétaux permettront d’élaborer demain des jus de pommes qui associent une bonne qualité gustative et un intérêt nutritionnel ?

Les chercheurs de l'unité BIA (équipe Polyphénols, Réactivité & Procédés) ont proposé des jeux, des manipulations et des dégustations :

  • Une dégustation de jus de pomme pour déterminer les préférences des consommateurs et évaluer l’acceptabilité de jus de pomme riches en polyphénols.
  • Un colorant jaune issu de l’oxydation d’un polyphénol de la pomme (brevet INRA)

  

Intérêt des biocapteurs pour la bio-surveillance de l'état de santé des animaux

Sébastien Assié, UMR BIOEPAR. © Inra
Sébastien Assié, UMR BIOEPAR © Inra

Une intervention de Sébastien Assié, Maitre de conférence à Oniris, UMR BIOEPAR, dans le cadre des rencontres "Gestion du risque sanitaire en agriculture et biocontrôle" de l'Inra. Cette rencontre a abordé les questions de gestion du risque sanitaire, du diagnostic et du biocontrôle dans les domaines de l’animal et du végétal.

En savoir plus sur ces rencontres >>>

  

Une agriculture française en perte de vitesse face à la mondialisation ?

Intervention de Vincent Chatellier aux rencontres "Economie agricole", SIA 2016. © Inra
Intervention de Vincent Chatellier aux rencontres "Economie agricole", SIA 2016 © Inra

Une intervention de Vincent Chatellier, Directeur du LERECO, dans le cadre des rencontres "Economie agricole" de l'Inra. Cette rencontre analyse la perte de compétitivité de l’agriculture et de l’agro-alimentaire français et pose la nécessité d’une "compétitivité durable".

En savoir plus sur ces rencontres >>>

    

Signature d'une convention cadre de coopération scientifique entre l'Inra et l'ESA

Signature d'une convention cadre de coopération scientifique avec Patrick Vincent, directeur général de l’ESA, François Houllier, président directeur général de l'Inra, Denis Reymond, président de l’ESA, Henri Seegers, président du centre Inra Angers-Nantes, et Frédérique Jourjon, directrice scientifique à l'ESA.. © Inra, N. Mansion
Signature d'une convention cadre de coopération scientifique avec Patrick Vincent, directeur général de l’ESA, François Houllier, président directeur général de l'Inra, Denis Reymond, président de l’ESA, Henri Seegers, président du centre Inra Angers-Nantes, et Frédérique Jourjon, directrice scientifique à l'ESA. © Inra, N. Mansion

Le 2 mars 2016 au Salon International de l'Agriculture, l’ESA et l’Inra ont signé un accord cadre au service d’une agriculture innovante et durable qui officialise leur partenariat et marque une étape supplémentaire dans leurs coopérations. En effet, une première unité de recherche en agroalimentaire soutenue en commun a été créée au 1er janvier 2016 sur les produits et les procédés.

En savoir plus >>>

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire