• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Quelle huile pour quelle vitamine ?

La libération de vitamines liposolubles au cours de la digestion dépend de l’huile utilisée.

Huile dans l'eau
Mis à jour le 22/01/2019
Publié le 18/01/2019

L’efficacité d’absorption des vitamines liposolubles (et d’autres composés lipophiles présents dans les matières grasses) dépend de nombreux facteurs physico-chimiques et biologiques. Le type d’aliment est un facteur particulièrement important, libérant plus ou moins facilement ces composés au cours de la digestion, les rendant ainsi plus ou moins absorbables. Afin d’étudier cette libération, une puce microfluidique a été développée pour suivre en temps réel la digestion de gouttes d’huile contenant une vitamine liposoluble.

Ce laboratoire sur puce permet de générer et d’immobiliser ces gouttes d’huile, puis de les digérer sous flux continu de différents fluides digestifs (buccal, gastrique, puis intestinal). La digestion de l’huile et la libération de la vitamine sont alors suivies en temps réel par microscopie confocale de fluorescence. Les résultats montrent que la vitesse de libération des vitamines testées (bêta-carotène ou vitamine A) est contrôlée par la vitesse de digestion des huiles (tricapryline ˃ huile de tournesol oléique ˃ huile de poisson), la libération finale atteignant toujours une valeur élevée (entre 70 et 90 %). Ces vitesses de libération peuvent expliquer en partie l’effet important du type de matières grasses consommé sur l’absorption des vitamines liposolubles. Et cela permet d’espérer pouvoir contrôler leur efficacité d’absorption en jouant sur ces matières grasses.

Après cette phase de développement, cette puce microfluidique peut maintenant être utilisée comme outil de criblage de nombreux composés lipophiles de notre alimentation, pour mieux comprendre leurs comportements pendant la digestion.

Partenaires : ce travail a été mené au sein de l’unité BIA à Nantes dans le cadre d’une thèse INRA/Région Pays de la Loire, impliquant les équipes "Interfaces et Systèmes Dispersés" et "Assemblages nanostructurés", ainsi que la plateforme BIBS de l'unité.

Publications associées :

  • Nguyen, H. T., Marquis, M., Anton, M., & Marze, S. (2019). Studying the real-time interplay between triglyceride digestion and lipophilic micronutrient bioaccessibility using droplet microfluidics. 1 lab on a chip method. Food Chemistry, 275, 523-529. http://doi.org/10.1016/j.foodchem.2018.09.096
  • Nguyen, H. T., Marquis, M., Anton, M., & Marze, S. (2019). Studying the real-time interplay between triglyceride digestion and lipophilic micronutrient bioaccessibility using droplet microfluidics. 2 application to various oils and (pro)vitamins. Food Chemistry, 275, 661-667. http://doi.org/10.1016/j.foodchem.2018.09.126
Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire