• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

IMAM : mécanismes immunologiques de la marche atopique [RFI Food for Tomorrow]

Identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et/ou préventives pour stopper l’allergie et sa progression.

Projet IMAM
Mis à jour le 15/03/2018
Publié le 02/03/2018

L'allergie alimentaire et l'asthme sont deux maladies communes affectant des millions d’Européens. Les études épidémiologiques démontrent l’influence d’une allergie alimentaire et de l’alimentation sur la survenue et la gravité de l’asthme soulignant une connexion entre l'intestin et le poumon. Cependant, aucun lien entre les voies gastro-intestinales et respiratoires n’a été mis en évidence pour permettre le développement de traitements thérapeutiques et préventifs dans l’évolution de l’allergie.

L’expertise et les modèles développés au sein de l'Inra ont permis de mettre au point un modèle mimant la progression de l’allergie observée au cours de l’atopie dans la population qui se caractérise par la progression d’une allergie cutanée ou alimentaire pendant l’enfance vers un asthme à l’âge adulte. Ceci a permis de démontrer l’aggravation de l’asthme par l’allergie alimentaire et l’influence de l’alimentation sur des organes distants comme le poumon.  

Le projet IMAM (Immune Mecanisms of Atopic March) est un projet "Attractivité nouvelle équipe" du RFI Food for Tomorrow. Il a pour objectif d’identifier les mécanismes gouvernant la marche allergique d’un organe à un autre en relation avec l’alimentation et de cibler ainsi de nouvelles voies thérapeutiques et/ou préventives pour stopper l’allergie et sa progression. Ce projet va ainsi explorer un nouvel axe connectant l’intestin au poumon en étudiant comment ce que nous mangeons influence notre fonction pulmonaire. Le projet IMAM va permettre d'ouvrir la voie à une vision plus globale de l’allergie prenant en compte l’axe intestin-poumon.

Porteur du projet : Grégory Bouchaud, unité Inra BIA, équipe Allergie aux protéines alimentaires, centre Inra Pays de la Loire

Partenaires :

  • Inserm U913 (M. Neunlist)
  • Inserm équipe “bronchial diseases and allergy” (A. Magnan)

Publications associées :

  • Bouchaud G, Gourbeyre P, Bihouée T, Aubert P, Lair D, Cheminant MA, Denery-Papini S, Neunlist M, Magnan A, Bodinier M. Consecutive Food and Respiratory Allergies Amplify Systemic and Gut but Not Lung Outcomes in Mice. Journal Agriculture and Food Chemistry (2015) Jul 22;63(28). https://pubs.acs.org/doi/10.1021/acs.jafc.5b02338
  • Roussey-Bihouée T*, Bouchaud G*, Chesné J*, Lair D, Rolland-Debord C, Braza F, Cheminant MA, Aubert P, Mahay G, Neunlist M, Brouard S, Bodinier M and Magnan A. Food allergy enhances allergic asthma in mice. Respiratory Research. (2014) Nov 30;15(1):142. DOI:https://doi.org/10.1186/s12931-014-0142-x
  • Bouchaud G, Braza F, Chesné J, Lair D, Chen KW, Rolland-Debord C, Hassoun D, Roussey-Bihouée T, Cheminant MA, Brouard S, Bodinier M, Vrtala S, Magnan A. Prevention of allergic asthma through Der p 2 peptide vaccination. J Allergy Clin Immunol. 2015 Jul;136(1):197-200. DOI: https://doi.org/10.1016/j.jaci.2014.12.1938
  • Chesné J, Braza F, Chadeuf G, Mahay G, Cheminant MA, Loy J, Brouard S, Sauzeau V, Loirand G, Magnan A. Prime role of IL-17A in neutrophilia and airway smooth muscle contraction in a house dust mite-induced allergic asthma model. J Allergy Clin Immunol. 2015 Jun;135(6):1643-1643. DOI: https://doi.org/10.1016/j.jaci.2014.11.038

Durée du projet : 24 mois (septembre 2017- septembre 2019)
 

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Alimentation humaine
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire