• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Obésité et stéatose hépatique non alcoolique

La spiruline : une piste pour prévenir de la fibrose hépatique.

Cultures de Spiruline dans la cadre du projet PLAISIR. Hall de Recherche Génie des Procédés Environnementaux au LISBP.. © Inra, MAITRE Christophe
Mis à jour le 22/03/2019
Publié le 19/03/2019

La stéatose hépatique non alcoolique (NASH) ou "foie gras" est une maladie se développant chez 85% des individus obèses. L’ampleur de cette maladie, encore mal connue, suit la progression de l’obésité dans le monde entier.

Ces travaux montrent un rôle protecteur de la spiruline (une micro-algue riche en antioxydant) pour prévenir de la NASH et de la fibrose hépatique. Chez la souris, l’administration d’une forte dose d’extrait liquide de spiruline (400 mg de phycocyanine/kg poids corporel/jour) durant 25 semaines réduit le développement de la NASH et de la fibrose associée.

Ces résultats sont associés à une diminution de l’inflammation hépatique, du stress oxydant et une meilleure gestion de la glycémie à jeun et après une injection de glucose par l’organisme. De plus, une plus forte élimination du cholestérol dans la bile a été mesurée, ainsi que moins d’acides biliaires dits "hépatotoxiques". Cela s’accompagne d’une augmentation de l’acide biliaire ursodéoxycholique, un acide biliaire décrit dans la littérature comme ayant des effets bénéfiques sur le foie.

Ces résultats pourraient fournir une nouvelle piste dans la prévention et la prise en charge de la NASH, maladie n’ayant pas encore de traitement thérapeutique sur le marché. Pour cela, il faudrait mettre en évidence le ou les molécule(s) induisant ces effets dans l’extrait de spiruline.

Partenaires : ce travail a été réalisé dans l'unité PHAN en collaboration avec l’Institut du Thorax à Nantes ainsi que l'unité HIFIH (Hémodynamique, Interaction Fibrose Et Invasivite Tumorales Hépatiques - Université d'Angers).

Publication associée : Coue, M., Tesse, A., Falewee, J., Aguesse, A., Croyal, M., Fizanne, L., Chaigneau, J., Boursier, J., & Ouguerram, K. (2019). Spirulina. Liquid Extract Protects against Fibrosis Related to Non-Alcoholic Steatohepatitis and Increases Ursodeoxycholic Acid. Nutrients, 11(1). http://doi.org/10.3390/nu11010194

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Alimentation humaine
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire