• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Ma thèse en 180 secondes : 3 candidats du centre en 1/2 finale régionale

Julie Paradis (doctorante dans l'unité PHAN), Céline Lefort (doctorante dans l'unité LEVA) et Chloé Thomas (doctorante dans l'unité GRAPPE) ont présenté leur thématique de thèse lors des 1/2 finales à Angers et à Nantes.

Ma thèse en 180 secondes
Mis à jour le 20/03/2019
Publié le 18/03/2019

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

3 doctorants des unités du centre INRA Pays de la Loire ont présenté leur thématique de recherche lors de la 1/2 finale à Angers et à Nantes :

  • Julie Paradis, doctorante à l'unité PHAN (Physiopathologie des Adaptations Nutritionnelles - Université de Nantes - INRA), sur "Impact d'une alimentation périnatale déséquilibrée sur le développement des circuits de la récompense chez le rat"

Julie Paradis, doctorante à l'UMR PHAN
Julie Paradis, doctorante à l'UMR PHAN

Voir la vidéo de sa présentation >>>

  • Céline Lefort, doctorante à l'unité LEVA (Légumineuses, Ecophysiologie végétale, agroécologie - ESA - INRA), sur "Facteur déterminant la qualité germinative des semences de fenouil"

Celine Lefort, doctorante à l'unité LEVA. © Université
Celine Lefort, doctorante à l'unité LEVA © Université

  • Chloé Thomas, doctorante à l'unité GRAPPE (Agroalimentaire sur les produits et les procédés), sur "Processus de développement d’innovation alimentaire de rupture intégrant les attentes de l'entreprise, des consommateurs et des dimensions environnementales : étude de cas, la Spiruline".

Chloé Thomas, doctorante à l'unité GRAPPE. © Université
Chloé Thomas, doctorante à l'unité GRAPPE © Université

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire