LEVTO  [appel d’offres du Fonds de Soutien à la Recherche Semencière Oléagineuse - FSRSO]

Projet sur la sélection du Tournesol pour son adaptation à des semis précoces en conditions froides et dans de nouvelles zones de culture

Abeille butinant un tournesol.. © Inra, RENAUD Guy
Mis à jour le 06/06/2014
Publié le 26/05/2014

Dans le nouveau contexte règlementaire sur la rotation des cultures et face aux problèmes agronomiques accrus liés au retour fréquent du colza, différents bassins de production s’ouvrent de nouveau au Tournesol.
En réponse à l’appel d’offres du Fonds de soutien à la recherche semencière oléagineuse (FSRSO), le projet LEVTO a été retenu avec un  financement total de 173 440 euros sur 3 ans (2013-2016).

Les partenaires collaborant sont

  • RAGT 2n S.A.S ;
  • SOLTIS S.A ;
  • GEVES-SNES ;
  • INRA Angers-Nantes UMR IRHS ;
  • UPMC (Université Pierre et Marie Curie).

Le coordonnateur du projet est Thierry ANDRE, responsable recherche SOLTIS

Les bassins de production potentielle du tournesol étant situés au nord et à l’est du territoire français, ils requièrent des variétés de tournesol possédant des caractéristiques spécifiques : précocité à floraison et desséchement, résistance aux maladies telles que le Sclerotinia ainsi qu’une bonne adaptation à des conditions froides lors du semis et des premières phases de développement. L’adaptation génétique du tournesol aux conditions froides permettrait d’envisager des semis plus précoces, sécurisant d’une part les conditions de levée et de croissance aux premiers stades et d’autre part les conditions de la récolte, réalisée plus précocement. De plus, les semis précoces permettent de limiter le risque de stress hydrique et thermique en fin de cycle. La possibilité d’un semis précoce permettra également l’utilisation de variétés à cycle plus long, et donc ainsi de favoriser l’augmentation du potentiel de la culture. Ce dernier point est déterminant pour la compétitivité du tournesol dans ces zones où les rendements en céréales et en colza sont généralement très élevés.
Les partenaires semenciers RAGT et SOLTIS s’attachent à sélectionner pour les caractères de précocité, grâce notamment à deux plateformes d’expérimentation plus septentrionales et à l’identification de QTL de précocité

Les objectifs du projet sont donc les suivants :

  1. Mettre en évidence la variabilité génétique existante dans les collections de Tournesol pour les caractères de :
    • Germination des graines à basse température
    • Croissance des jeunes plantules en conditions froides
  2. Etudier et chercher à comprendre l’association entre ces caractères et les composantes des graines d’un point de vue phénotypique (épaisseur du tégument, masse des graines, teneurs an acides gras) et du point de vue des mécanismes physiologiques et cellulaires impliqués.
  3. Acquérir les outils d’évaluation et de sélection pour les caractères d’adaptabilité au froid. Ces outils devront permettre la caractérisation du matériel génétique hybride et lignée ainsi que la sélection de ces mêmes matériels génétiques pour une adaptation au froid améliorée.

Les équipes angevines (unité IRHS et GEVES) caractériseront l'effet des basses températures sur la germination et le début de croissance des plantules. Les caractères mesurés seront rapprochés de l'origine génétique et de la composition des graines. Une vingtaine de génotypes sont testés dans un premier temps, puis une plus grande population sera étudiée.

Contacts : Carolyne.durr@angers.inra.fr et sylvie.ducournau@geves.fr

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire