• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Colloque sur les vésicules extracellulaires aux Journées scientifiques de l'Université de Nantes

Pour l'édition 2017 des Journées scientifiques de l'Université de Nantes, l'UMR PHAN était l’organisateur d'un colloque sur : "Les vésicules extracellulaires dans la thérapeutique et une alimentation saine", le 2 juin 2017 à Nantes.

JS UN 2017 © Sylvia Marion
Mis à jour le 08/06/2017
Publié le 02/06/2017
Mots-clés :

Le colloque sur les Vésicules Extracellulaires qui a réuni près de 80 participants était soutenu par le RFI Food for Tomorrow et la French Society for Extracellular Vesicles.

Le colloque-7 de la journée de l'Université de Nantes du 2 juin dernier a réuni environ 80 personnes . Les vésicules extracellulaires font partie du "kit de communication" entre cellules de l'organisme. Leur étude a fait l'objet d'un programme Cost de l'Union européenne. Ces vésicules qui ont une taille allant de 30 nm à 1 micron, intéressent les chercheurs académiques aussi bien que ceux de l'industrie par le biais de l'instrumentation pour les mesurer en taille et charge ainsi que pour concevoir des vésicules biomimétiques. Les échanges ont permis de réunir les six laboratoires régionaux (Inserm U-1063, UMR Inra Oniris Panther-703, USC IECM-Inra Oniris -1383, CRCINA, UMR-1229-RMeS, UMR-1280)  impliqués dans le domaine autour d'experts venant de Paris, Rome ou Ghent. Le colloque a été soutenu par Oniris (2 prix posters), le RFI Food for Tomorrow, la société Izon, la communication de l'Inserm et la société française des vésicules extracellulaires.
Des recherches récentes ont démontré que tous les fluides corporels évalués contiennent des quantités substantielles de vésicules qui varient en taille de 30 à 1000 nm ,sont entourées par des membranes de phospholipides contenant différents microdomaines membranaires. Les vésicules extracellulaires (EVs) sont connues selon leurs mécanismes de formation et leurs caractéristiques physiques ,les plus représentatives étant les exosomes et les microparticules. Les EVs nanométriques sont libérées par presque tous les types de cellules et servent de médiation à la communication intercellulaire ciblée dans des conditions physiologiques et physiopathologiques. Les EVs ont été proposées comme biomarqueurs dans de nombreuses maladies. Selon leurs propriétés physicochimiques, les EVs de différents types cellulaires ont été utilisées comme agents thérapeutiques dans la thérapie immunologique, les essais de vaccination, la médecine régénérative, la délivrance de médicaments et sont envisagées comme des suppléments dans l'alimentation.

Alice Rannou, doctorante UMR Inra Oniris, Patricia Parnet directrice de L’UMR Inra-Université de Nantes PHAN et Karl Rouger directeur adjoint de l'UMR Inra-Oniris PANTHER. © Inra, Sylvia Marion
Alice Rannou, doctorante UMR Inra Oniris, Patricia Parnet directrice de L’UMR Inra-Université de Nantes PHAN et Karl Rouger directeur adjoint de l'UMR Inra-Oniris PANTHER © Inra, Sylvia Marion

Steffi Bosch USC Inra-Oniris IECM, pendant sa communication sur "Extacllular vesicles in autoimmune diabetes". © Inra, Sylvia Marion
Steffi Bosch USC Inra-Oniris IECM, pendant sa communication sur "Extacllular vesicles in autoimmune diabetes" © Inra, Sylvia Marion

Contact(s)
Organisateur(s) :
Bertrand Kaeffer UMR PHAN Inra Universite de Nantes
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire