• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

12ème journées de recherches en sciences sociales

La communauté scientifique francophone en sciences économiques, humaines et sociales, dans le domaine de l’agriculture s'est retrouvée à Nantes les 13 et 14 décembre 2018.

12èmes journées de recherches en sciences sociales-Nantes 13 et 14 décembre 2018 © S. Marion
Mis à jour le 18/12/2018
Publié le 17/12/2018
Mots-clés :

Les journées de recherches en sciences sociales constituent un rassemblement exceptionnel de la communauté scientifique francophone en sciences économiques, humaines et sociales, dans le domaine de l’agriculture au sens large, incluant l’alimentation, l’environnement, les territoires ruraux, la pêche et les forêts, sur le thème de l’innovation.

Les 12ème journées de recherches en sciences sociales INRA–SFER–CIRAD ont rassemblé environ 180 participants dans les locaux d’Oniris, à Nantes. Elles étaient organisées par les unités LEMNA (unité de recherche en économie et management d’Oniris et de l’Université de Nantes), SMART-LERECO (UMR INRA- AGROCAMPUS OUEST en économie appliquée à l’agriculture, l’agroalimentaire), BIOEPAR (UMR INRA-ONIRIS) et DCS (Université de Nantes).

L’innovation a été la thématique principale de l’édition 2018 des JRSS, qui ont ainsi proposé :

  • Des ateliers collaboratifs qui ont constitué l’un des  temps forts de la ½ journée du jeudi 13 décembre : professionnels et chercheurs ont travaillé ensemble sur l’avenir des filières et secteurs d’activités pour dégager des problématiques de recherche en commun sur des grands problèmes sociétaux (les nouvelles attentes des consommateurs, les pratiques innovantes d’organisation de filières, l’économie circulaire et environnement, …)
  • La participation des deux conférenciers pléniers internationaux :
    • la professeure Marsha Echolls de Howard University et du World Food Institute (Washington, USA) sur la question des négociations internationales (Organisation Mondiale du Commerce) relatives à la sécurité sanitaire.  
    • Le professeur Lota Tamini de l’Université Laval (Québec, Canada) spécialiste de l’économie de l’environnement et des ressources naturelles interviendra sur l’asymétrie des normes des produits agroalimentaires et commerce international.

Marsha Echolls, professeure de Howard University et du World Food Institute (Washington, USA). © Inra, S. Marion
Marsha Echolls, professeure de Howard University et du World Food Institute (Washington, USA) © Inra, S. Marion

  • Plusieurs sessions dédiées spécifiquement à la question de la transition agro-écologique (impact sur l’emploi, politiques publiques…) et notamment de l’avenir des pesticides,
  • Trois sessions thématiques sur l’économie circulaire dans l’agroalimentaire face aux grands défis écologiques,
  • Des sessions sur les écosystèmes territoriaux innovants et la gouvernance locale de l’alimentation,
  • Plusieurs sessions dédiées aux coopératives agricoles et agroalimentaires sur les thèmes de l’innovation, la performance et la résilience.

Les journées ont été clôturées par la remise du Prix de la meilleure communication scientifique jeune chercheuse/jeune chercheur par le RFI Food for Tomorrow / Cap Aliment, partenaire des Journées.
Le prix « Jeune Chercheur, Jeune chercheuse » a pour objectif de mettre en avant l'excellence du travail effectué par un membre de la communauté JRSS et de récompenser la meilleure communication présentée durant le colloque. Le comité scientifique a présélectionné 8 communications. Les candidat(e)s ont eu 5 minutes pour présenter leur communication au jury composé de scientifiques et d’industriels.

A l’issue de ces auditions, le jury a sélectionné deux communications :

  • Le prix « Jeune chercheur, Jeune chercheuse » a été attribué à Julia Jouan de l’unité SMART-LERECO pour sa communication intitulée : «  SYNERGY :  un modèle bioeconomique pour évaluer les impacts d’une augmentation de l’autonomie protéique à travers des échanges entre exploitations agricoles »
  • Un prix coup de cœur a été attribué à Maïmouna Yokessa (AgroParisTech) pour sa communication intitulée : « Taxe environnementale : Et si l’on tenait compte des préférences des consommateurs ? »

Le jury a souligné la grande variété des questions posées par ces 8 communications et l’importance des enjeux sociétaux auxquelles elles s’adressent.  

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Sciences sociales, agriculture et alimentation, espace et environnement
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire, Bretagne-Normandie