• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Angers remporte l'organisation du Congrès international d'horticulture en 2022

Angers a été choisi pour organiser le 31e Congrès de l’ISHS (International Society of Horticultural Science). Cet événement international devrait réunir plus de 3000 chercheurs et professionnels de l’horticulture en 2022.

La délégation française qui a défendu la candidature d'Angers à Brisbane, avec notamment Emmanuel Geoffriau (Agrocampus Ouest – Centre d’Angers), François Laurens (INRA Centre Angers-Nantes), Jérome Lecourtier (Ambassadeur de France en Australie), Valérie Mathieu-Fichot (Bureau des Congrès – Angers Loire Tourisme), Yannick Biteau (Val d’Evre Traiteur), Lady Jane Edwards (Consul honoraire de France), Rémi Kahane (CIRAD).
Mis à jour le 09/09/2014
Publié le 29/08/2014

L’International Horticulture Congress -IHC2022- en quelques mots

L’objectif du congrès est de promouvoir et d’encourager la recherche et l'enseignement dans toutes les branches de science horticole et de faciliter la coopération et le transfert de connaissance à une échelle mondiale. Ce congrès portera sur les développements les plus récents dans l'agriculture horticole, le paysage, l'horticulture, les plantes, les fleurs ainsi que la culture des plantes, des légumes et des graines.

L’implication du centre Inra

En tant que co-organisateur, l'Inra a soutenu la candidature d’Angers. La principale candidature concurrente était celle de la capitale chinoise, Pékin. Ainsi le Président de centre, Henri Seegers a contribué à la préparation de la candidature, et des agents de l’unité IRHS ont défendu la candidature d’Angers, notamment Mathilde Briard, Philippe Simoneau, François Laurens et Emmanuel Geoffriau.
Parmi les agents qui étaient présents à Brisbane (Australie) pour défendre la candidature du 17 au 22 août dernier, 2 agents de l’unité IRHS :

  • François Laurens, ingénieur de recherche à l’IRHS, est responsable des équipes « Qualité des fruits » (étude des composantes sensorielles de texture du fruit) et « Valorisation et diversité des pomoïdées » (gestion des ressources génétiques et de création variétale sur les espèces fruitières à pépins).
  • Emmanuel Geoffriau, enseignant-chercheur à l’IRHS de l’équipe « Qualité et résistance aux bioagresseurs des Espèces Légumières » (bases génétiques, moléculaires et écophysiologiques de caractères d’intérêt agronomique et économique majeurs pour la carotte).

L'UMR IRHS

Située au cœur d’un bassin européen de productions horticoles et de semences, l’unité de recherche IRHS (Institut de Recherche en Horticulture et Semences) est une Unité Mixte de Recherche (UMR) Inra-Agrocampus Ouest-Université d’Angers. Elle regroupe la majeure partie des forces de recherche en biologie végétale de la région, au sein de la SFR QUASAV. Ce laboratoire d’environ 230 membres a pour ambition de conforter ou d’atteindre une position internationale de pointe sur les questions fondamentales et stratégiques de la biologie des produits horticoles et de la production des semences. Il est conçu pour mettre en œuvre des approches de biologie intégrative en coordonnant les expertises de généticiens, sélectionneurs, phytopathologistes, physiologistes, biochimistes, modélisateurs et statisticiens.
En savoir plus sur l'unité >>>

Le dossier de candidature

Constitué par le Bureau des Congrès et Evénements d’Angers – Angers Loire Tourisme, le dossier de candidature été réalisé avec la Ville d’Angers, l’Université d’Angers, Végépolys, Agrocampus Ouest, le Cirad et l’Inra.

En savoir plus

Le végétal en Anjou
Avec 4000 entreprises, 25 000 emplois directs et indirects, 450 chercheurs, 2 500 étudiants et un pôle de compétitivité à vocation internationale, la filière végétale angevine forme l'un des cinq pôles de référence mondiale en matière de production de végétaux.
L’Anjou s’illustre tout particulièrement dans la filière horticole, en prenant le premier rang national pour les plantes en pots, les plantes à massif (notamment l’hortensia), les jeunes plants de pépinière, les bulbes, le dahlia, les arbustes en conteneur. 10% de cette production est exportée, surtout en Europe.
Tous les ans, trois salons professionnels incontournables sont organisés à Angers : le SIVAL (Salon des productions végétales), le Salon des Vins de Loire et le Salon du Végétal.

Une histoire favorable au développement de la filière :
Avec un climat océanique tempéré, des sols de qualité et diversifiés, un passé historique qui a favorisé l’émergence du végétal dans la région, l’Anjou est aujourd’hui reconnu pour ses fruits, ses plantes ornementales, ses arbres fruitiers, sa vigne, ses légumes, ses plantes médicinales. La filière végétale est ainsi leader dans le domaine par la diversité de ses productions, de ses recherches et de son enseignement supérieur.

Les atouts d’Angers
L’accessibilité de la ville, ses infrastructures et son organisation performantes en termes d’accueil de congrès, font d’Angers la destination idéale pour le 31e Congrès International d’Horticulture.