• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

EIR-A Agreenium : 4 doctorants sélectionnés pour ce parcours d'excellence.

4 doctorants du centre Inra Angers-Nantes intègrent la 6ème promotion de l’École Internationale de Recherche d’Agreenium : l’EIR-A.

EIR-A. © Inra
Mis à jour le 14/02/2017
Publié le 03/02/2017

L’EIR-A, Ecole Internationale de Recherche d'Agreenium, propose un parcours d’excellence qui a pour ambition d’améliorer l’employabilité des doctorants par une ouverture à l’international et une sensibilisation aux grands enjeux de société du champ des agrosciences. Ce parcours professionnalisant s’appuie sur les référentiels européens pour lesquels le doctorant est considéré comme un jeune professionnel. L’Institut Agronomique, Vétérinaire et Forestier de France est un établissement public national de coopération à caractère administratif. Il a été créé par la loi pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt. Pour une partie de ses missions, l'Institut a repris les activités du consortium Agreenium dont il porte désormais la marque. Placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de l'agriculture et de l'enseignement supérieur, l'Institut rassemble 18 membres dont l'Inra.

Les établissements membres d’Agreenium proposent, parmi leurs doctorants inscrits en 1ère année, des candidats volontaires et motivés.

Pour la promotion 2017-2018, le comité EIR-A a retenu les 4 candidatures qui avaient été proposées par le centre Inra Angers-Nantes :

Kevin Randy Chemodzukou, doctorant à SMART-LERECO. © Inra
Kevin Randy Chemodzukou, doctorant à SMART-LERECO © Inra
  • Kevin Randy CHEMODZUKOU (UMR Inra-Agrocampus Ouest SMART-LERECO) : encadré par Karine Latouche et Sabine Duvaleix-Tréguer au sein de l'UMR SMART-LERECO sur le thème "Innovation produit et performance des entreprises agroalimentaires françaises".
Juliana De Oliveira Mota, dotorante à l'UMR SECALIM. © Inra
Juliana De Oliveira Mota, dotorante à l'UMR SECALIM © Inra
  • Juliana de OLIVEIRA MOTA (UMR Inra-Oniris SECALIM) : encadrée par Jeanne-Marie Membré et Sandrine Guillou au sein de l'UMR SECALIM (Sécurité des Aliments et Microbiologie) sur "L’évaluation quantitative des risques et bénéfices de santé liés à la préparation et consommation de viande de bœuf. Approche méthodologique ".
Julie Paradis, doctorante à l'UMR PHAN. © Inra
Julie Paradis, doctorante à l'UMR PHAN © Inra
  • Julie PARADIS (UMR Inra-Université de Nantes PHAN) : encadrée par Patricia Parnet et Vincent Paillé au sein de l’UMR PhAN (Physiopathologie des Adaptations Nutritionnelles) sur "L’impact d’une alimentation périnatale déséquilibrée sur le développement des circuits de la récompense chez le rat".
 
  • Ellen GUITTON (UMR Inra-Agrocampus-Universié d’Angers IRHS) : encadrée par Christophe Lemaire et Bruno Le Cam au sein de l'UMR IRHS (Institut de Recherche en Horticulture et Semences) sur "les effets des contacts secondaires avec flux de gènes sur le succès épidémiologique d'un pathogène fongique".

  

 .

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire