• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Désordre métabolique et maladies cardiovasculaires

Mise en évidence d'effets de l’acide nicotidique à libération prolongée sur le lipidome.

système cardiovasculaire
Mis à jour le 13/10/2017
Publié le 12/10/2017

Les lipides regroupent un grand nombre de molécules variées. Ils comprennent par exemple la classe des acides gras, du cholestérol, des triglycérides et des phospholipides ou des sphingomèlines. L’augmentation des triglycérides et la diminution du HDL cholestérol (le "bon cholestérol") constituent un risque pour le développement des maladies cardiovasculaires. Au sein de ces classes, chaque espèce possède aussi un rôle bien défini et la qualité de ces lipides est, ainsi très importante.

Récemment, plusieurs équipes de recherche ont montré que l’acide nicotidique à libération prolongée (Niaspan®) est l’un des rares traitements pouvant à la fois baisser les triglycérides et augmenter le cholestérol des HDL dans le plasma. Jusqu’alors aucune étude n’avait démontré le rôle de la Niaspan sur la qualité des espèces lipidiques. L'objectif de ce travail était de rechercher quelles sont les différentes espèces lipidiques qui sont modifiées lors d’un traitement au Niaspan.

Dans cette étude, en utilisant la chromatographie liquide ultra-performance couplée à la spectrométrie de masse à haute résolution combinée à la spectrométrie de mobilité ionique (UPLC-ESI-HRMS), une technique très sensible qui permet de mesurer des composants en très faible concentration dans le plasma, différentes espèces lipidiques du plasma (sang) ont été caractérisées chez des sujets à risque traités au Niaspan® ou avec un placebo. Ainsi 155 lipides ont été ainsi identifiés. En utilisant une analyse multivariée, 4 de ces lipides sont statistiquement modifiés par le traitement; une diminution du triglycéride (16: 0/16: 1/18: 2), de la phosphatidyléthanolamine (16: 0 / 22: 3) et de la sphingomyéline (d18: 1/22: 0) et une augmentation de la lysophosphatidylcholine (20: 5).

En conclusion, l’utilisation d’une technique très sensible, l’UPLC-ESI-HRMS, a permis d’identifier pour la première fois des lipides en très faible concentration dans le sang et de caractériser quatre nouveaux marqueurs lipidiques susceptibles d'être fortement impliqués dans l'effet du Niaspan® sur cette pathologie. Ce travail ouvre de nouvelles perspectives d’étude des voies métaboliques critiques dans le développement des maladies cardiovasculaires.

Spectrométrie de masse. © Inra
Spectrométrie de masse © Inra

Partenaires : ce travail a été réalisé au sein de l'UMR PHAN Inra-Universite de Nantes.

Publication associée : Ferchaud-Roucher, V., Croyal, M., Moyon, T., Zair, Y., Krempf, M., & Ouguerram, K. (2017). Plasma Lipidome Analysis by Liquid Chromatography-High Resolution Mass Spectrometry and Ion Mobility of Hypertriglyceridemic Patients on Extended-Release Nicotinic Acid: a Pilot Study. Cardiovascular Drugs and Therapy.
http://doi.org/10.1007/s10557-017-6737-y

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Alimentation humaine
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire