• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

CIMMAP : supplémentation maternelle en prébiotiques visant à prévenir l'allergie infantile [ANR]

Caractériser les effets sur la maturation du système immunitaire ainsi que la composition du microbiote intestinal et du lait.

Femme enceinte
Mis à jour le 28/05/2018
Publié le 03/08/2017

Le projet ANR CIMMAP (Characterising the effect of maternal prebiotic supplementation on perinatal Immune system maturation, Gut Microbiota and breast Milk compositions for Allergy Prevention in high-risk children) est un projet de recherche collaboratif ANR : recherche translationnelle en santé.
L'étude ancillaire est basée sur l’étude clinique PREGRALL, financée par le Ministère de la Santé, qui sera lancée en novembre 2017 et dont l'objectif sera d' évaluer l’impact d’une supplémentation anténatale en prébiotiques (GOS/Inuline) dans la prévention de la Dermatite Atopique (DA) chez l’enfant à risque à un an.

Les allergies touchent 30-40% de la population mondiale. Parmi elles, la DA est la plus fréquente et précoce. Ces allergies sont associées à un déséquilibre de la flore intestinale et à un dysfonctionnement du système immunitaire chez les nouveaux-nés. En induisant une flore optimale, les prébiotiques donnés tôt dans la vie pourraient prévenir des allergies.

L'étude clinique PREGRALL évaluant la supplémentation maternelle anténatale en prébiotiques sur la prévalence de la DA permet de réaliser l’étude ancillaire CIMMAP. Avec sa bio-collection, CIMMAP explore la période périnatale chez l’enfant à risque d’allergie en se focalisant (i) sur la mise en place du système immunitaire (SI) et du microbiote, (ii) sur les effets du lait maternel sur ces paramètres, (iii) sur la modulation du SI infantile par le microbiote maternel et ses dérivés et enfin (iv) sur les effets des prébiotiques sur le SI/microbiote/lait. Un modèle préclinique précisera les mécanismes au niveau organique.

CIMMAP aidera à affiner la physiopathologie des allergies et à identifier les biomarqueurs de risque et tolérance.

Le projet CIMMAP, coordonné par Marie Bodinier (unité BIA, équipe Allergie), implique un consortium de 7 partenaires :

  • l’UR1268 BIA du centre Inra Pays de la Loire, avec Marie Bodinier qui s’intéresse depuis plus de 8 ans à l’utilisation de prébiotiques en périnatal pour prévenir des allergies et qui bénéficie d'une expérience en immunologie et sur les modèles animaux d’allergie. A partir de la bio-collection de sang, le partenaire BIA sera responsable d’identifier les métabolites, les marqueurs et les mécanismes immuns en lien avec le statut allergique et l’exposition aux prébiotiques. Ce partenaire s’impliquera aussi, à l’aide d’un modèle animal, sur la caractérisation au niveau organique des mécanismes de la dermatite atopique et sur les effets des prébiotiques. Autres agents Inra impliqués dans l’équipe Allergie : G. Bouchaud, E. Perrin, M. de Carvalho, O. Tranquet.
  • le CHU de Nantes, avec Sebastien Barbarot qui sera responsable de générer une bio-collection d’échantillons biologiques (sang, selles, lait maternel) à partir de l’étude clinique PREGRALL.
  • l’UMR MICALIS du centre Inra Jouy-en-Josas, avec Philippe Langella qui sera impliqué, à partir de la bio-collection de selles, dans la caractérisation de la composition et de l’activité fermentaire du microbiote fécal des mères et de la descendance.  
  • l’UMR PHAN du centre Inra Pays de la Loire, avec Bertrand Kaeffer, expert dans l'étude des changements de l'expression des microRNA dans le lait, qui sera en charge d’évaluer la composition en microRNA du lait maternel en lien avec la supplémentation en prébiotiques et le développement de la DA chez l’enfant.
  • l’UMR IBITECH-S à Saclay, avec Karine Adel-Patient qui sera responsable d’évaluer la composition du lait maternel en nutriments et facteurs immuns.
  • l’UR Stat SC du centre Inra Pays de la Loire, avec Veronique Cariou, qui sera impliquée dans l’analyse des données obtenues chez l’homme et dans le modèle animal via l’utilisation de méthodes d’analyses de données univariées et multi-blocs.
  • HUGOPEREN, le réseau de recherche en santé de l'enfant du Grand Ouest",le CHU de Nantes et CRNH Ouest de Nantes, avec David Riochet qui sera en charge de soutenir la gestion globale du projet, d’effectuer la gestion de la propriété intellectuelle et de développer les activités avec les partenaires industriels.

CIMMAP regroupe des scientifiques (immunologistes, microbiologistes, physiologistes, spécialistes de l'omique, biologistes moléculaires et statisticiens) ainsi que des dermatologues, des pédiatres et des obstétriciens. Ces partenaires, en partageant leur expertise et leurs différentes approches techniques, offrent l'occasion unique de tester, pour la première fois, l'effet des prébiotiques en période prénatale pour la prévention des allergies.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture, Alimentation humaine
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire, Jouy-en-Josas