2013

Sommaire
  1. Introduction
  2. Faits marquants 2013 de l'UMR PANTHER
  3. Cutine de tomate - Le secret de la formation de la peau des fruits enfin dévoilé
  4. Faits marquants 2013
  5. Performances des vaches laitières et Bluetongue - Bénéfice/risque de la vaccination
  6. Taxinomie du genre Cytisus - Révision de la délimitation des taxons sauvages
  7. Emploi et stages
  8. Mastication virtuelle - Simulation de la fragmentation orale d’aliments céréaliers alvéolaires
  9. Phenotypage par imagerie de fluorescence de chlorophylle - Quantification de symptômes sur feuille
  10. Le Campus du Végétal
  11. Ad Litteram
  12. La cellulose pour stabiliser de l’huile en gel - Des émulsions sans tensioactifs !
  13. Architecture du rosier et environnement - Implication des strigolactones dans le débourrement ?
  14. Modèle de compartimentation - Microbilles biosourcées à 2 faces
  15. Prix de thèse 2013 d’Oniris
  16. Résistance du pommier au feu bactérien - Le double rôle de la phloridzine
  17. Durabilité des multirésistances chez les plantes - Modèle d’adaptation d’un pathogène
  18. "Redonner confiance à la production lait"
  19. Difficultés alimentaires des enfants - La prématurité est-elle un facteur aggravant ?
  20. Antibiothérapie infantile - Facteur de risque d’obésité adulte ?
  21. Biopolymères 2013
  22. Mettre du terroir dans son vin
  23. Quand le vin a soif de recherches
  24. Des outils pour l'agroalimentaire
  25. 64ème congrès international de la Fédération Européenne de Zootechnie
  26. Rapport Faits Marquants 2012 SFR Quasav et partenaires
  27. Les effets redistributifs des décisions françaises relatives à la PAC post-2015
  28. Allergie alimentaire - Prévention par des prébiotiques
  29. Agreenskills
  30. Des plantes et des hommes
  31. Emmanuelle Chevassus-Lozza et Karine Latouche ont reçu le prix du meilleur article 2012 de la revue ERAE
  32. Débat sciences-société, 20 juin 2013
  33. Les paysages ont-ils une influence sur les maladies transmises par les tiques ?
  34. Un grain sous toutes les coutures
  35. Mignonne, allons voir… pourquoi la rose refleurit 
  36. Le secteur laitier à la croisée des chemins.
  37. Votre point de vue nous intéresse : comment rendre l'agriculture biologique plus compétitive ?
  38. Colloque Inra au Salon de l'Agriculture : la PAC a cinquante ans, le bel âge ?
  39. Rencontre Bio-économie au SIA 2013
  40. Rencontre Protéines et alimentation au SIA 2013
  41. Lancement du programme FloRHiGe
  42. Stimulateurs de défense naturelle des plantes
  43. L'INRA et AGROCAMPUS OUEST consolident leur coopération scientifique

    ">

    L'INRA et AGROCAMPUS OUEST consolident leur coopération scientifique

  44. Des passagers clandestins à l’intérieur des tiques - Une histoire de poupées russes
  45. Matthieu Barret : comprendre le fonctionnement des communautés microbiennes associées aux semences
  46. Tavelure du pommier : sur la piste d’un 2ème responsable
  47. Nouvelle plaquette du centre Inra Angers-Nantes
  48. L'oeuf aux trésors

Les paysages ont-ils une influence sur les maladies transmises par les tiques ?

Des chercheurs de l'Inra et du CNRS travaillent sur le rôle que peut jouer le paysage dans la survenance des maladies transmises par les tiques à l'homme et au bétail. L'objectif ? La mise au point d'un outil de prévision du risque.


Cinq laboratoires de l'INRA et du CNRS ont lancé en mai 2012 un projet pluridisciplinaire visant à comprendre le rôle du paysage dans l'épidémiologie des maladies transmises par les tiques.

Mis à jour le 02/07/2013
Publié le 14/06/2013
Mots-clés :

Le projet OSCAR est coordonné par Olivier Plantard (UMR BioEpAR) et implique 5 laboratoires :

  • BioEpAR (centre INRA Angers-Nantes)
  • CEFS (centre INRA de Toulouse)
  • EpiA (centre INRA de Clermont Ferrand Theix)
  • EcoBio (délégation CNRS Bretagne et Pays de la Loire)
  • MIVEGEC (délégation CNRS Languedoc-Roussillon)


Le programme porte à la fois sur les acariens vecteurs des agents pathogènes et sur les animaux "hôtes". C'est pourquoi il associe des spécialistes de l'écologie des tiques, des micromammifères et des chevreuils, mais aussi des dynamiciens et généticiens des populations, ainsi que des épidémiologistes.

Lire la suite sur « Actu-Environnement » >>>

Les "zones ateliers" à l'honneur au CNRS >>>

La "zone atelier Armorique" >>>

Revue de presse :

En savoir plus

Le projet OSCAR (Outil de Simulation Cartographique à l'échelle du paysage Agricole du Risque acarologique)

Dans les paysages agricoles bocagers où l’élevage bovin occupe une surface importante, les pâtures jouxtent des écosystèmes naturels variés (forêts, haies, landes...). Les surfaces exploitées par les animaux domestiques y sont aussi fréquentées par une faune sauvage diversifiée. Or les bovins partagent avec ces animaux de nombreux agents pathogènes. Même en l’absence de contact direct entre eux, le passage d’agents pathogènes est possible via des vecteurs communs. A ce titre, les tiques sont considérées comme les principaux arthropodes vecteurs de maladies en Europe, notamment pour leur rôle en santé humaine (maladie de Lyme, encéphalite à tique...). Elles transmettent aussi de nombreux agents pathogènes aux bovins (anaplasmose granulocytaire, piroplasmose bovine -...).

Le projet OSCAR a pour objectif d’explorer les conséquences des changements globaux et plus particulièrement des changements d’utilisation des terres à l’échelle du paysage sur le risque acarologique (densité de tiques infectées) à travers un outil de simulation cartographique basé sur un modèle de dynamique des populations spatialisés.

Cette étude est réalisée dans deux zones ateliers correspondant à deux niveaux différents de fragmentation forestière : la zone Atelier « Armorique » autour de Pleine Fougères (Ille et Vilaine) et la zone Atelier « Vallons et coteaux de Gascogne » autour d’Aurignac (Haute-Garonne). 

Récolte de tique sur chevreuil. © Inra
Récolte de tique sur chevreuil © Inra