• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Faits marquants

Faits marquants 2016 de l'USC GRAPPE

Mis à jour le 19/07/2017
Publié le 11/01/2017
Mots-clés :

Evaluation conjointe de la qualité d’un produit et de la qualité environnementale de son itinéraire technique- application au raisin (Qualenvic)

F. Jourjon et C. Renaud

Qualité et respect de l’environnement sont deux enjeux majeurs de la production viticole, spécialement pour les vins labellisés (AOC, ...). Afin de mieux accompagner les vignerons dans le choix des pratiques et itinéraires techniques face à ces deux enjeux, le projet Qualenvic (2012-2016), piloté par l’ESA, financé par l’état (CASDAR) et la région Pays de Loire et regroupant des partenaires de la recherche, du développement et de l’enseignement agricole a permis d’établir une méthode d’évaluation des pratiques prenant en compte qualité et performance environnementale. Une étude a aussi été menée sur la perception de l’affichage environnemental et des écolabels par les consommateurs de vin et les acteurs de la filière (Jpurjon et Symoneaux, 2016).

Optimised food products for elderly population (OPTIFEL)

 I. Maitre

Le Projet Optifel est un projet Européen, coordonné par l’INRA, qui a permis : i) d’établir un cahier des charges des attentes et besoins notamment sensorielles des personnes âgées, ii) sur cette base de conceptualiser des produits à base de fruits et légumes, iii) puis de fabriquer des maquettes produits à tester auprès de ces personnes. Ce projet multidisciplinaire avec 26 partenaires français et européen a aussi mis en évidence la complexité à répondre aux attentes individuelles de personnes âgées dépendantes vivant en maison de retraite ou à domicile (Mingioni et al, 2016).

Développement de poires 4°gammes et surgelées : inhibition du brunissement et préservation de la texture (Pear’fection)

M. Dufrechou

Le projet Pear’fection est un projet de recherche réalisé en partenariat avec des PME locales, financé par la région Pays de Loire, qui avait pour objectifs : i) l’aptitude de différentes variétés de poires à la transformation en 4eme gamme et surgelées, ii) l’application de solutions permettant de préserver les poires du brunissement enzymatique tout en conservant leur qualité organoleptique, iii) une meilleure compréhension des perturbations métaboliques intervenant sur les poires découpées en lien avec la qualité et le vieillissement du produit (A. Ortiz et al, 2016)