• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Nantes

19 fév 2019

Thèse doctorat

Soutenance de thèse de Raluca Nastase (BIA)

Soutenance de thèse sur : "Préparation de nanocelluloses aux propriétés interfaciales innovantes fonctionnalisées par traitement plasma non thermique à pression atmosphérique".

Mis à jour le 07/02/2019
Publié le 07/01/2019
Mots-clés :

Raluca Nastase

Doctorante à l'unité de recherche BIA

Date de soutenance :  19 février 2019 à 14h - Faculté des sciences de l'Université d'Angers

Titre : "Préparation de nanocelluloses aux propriétés interfaciales innovantes fonctionnalisées par traitement plasma non thermique à pression atmosphérique".

Composition du jury :

  • Gilles SEBE, MdC,Université de Bordeaux - Rapporteur
  • Michael TATOULIAN, Professeur, Chimie ParisTech - Rapporteur
  • Karine DE OLIVEIRA VIGIER, Professeur, Université de Poitiers - Examinateur
  • Olivier CHAUVET, Professeur, Université de Nantes - Examinateur
  • Isabelle CAPRON, DR, BIA-INRA Nantes- Directrice de thèse​
  • Elodie FOURRE, CR, IC2MP Poitiers - Co-directrice de thèse

 
Résumé : En tant qu’alternative aux ressources fossiles, la cellulose se place idéalement pour obtenir des matériaux durables et largement disponibles. Dans le but de respecter les contraintes environnementales, l’efficacité économique et d’être moins préjudiciables à la santé humaine, la technologie plasma non thermique est proposée comme méthode pour la fonctionnalisation et la valorisation des nanocelluloses. Cette technologie ne requiert pas ou peu de réactifs réactionnels, nécessite uniquement un apport énergétique et un flux de gaz. L’élaboration  d’un nouveau réacteur a permis la modification de nanocelluloses dispersées en milieu aqueux par la génération d’espèces chimiques hautement réactives à température ambiante.
La mise en œuvre des réactions par plasma en milieu liquide, en utilisant plusieurs solvants aqueux et gaz (N2, O2, air, NH3) a conduit à des fonctionnalisations spécifiques comme oxydation, amination, etc. La grande réactivité du plasma permet l’activation des molécules sans faire appel à des méthodes polluantes ou coûteuses. En raison de son efficacité, sa facilité de mise en œuvre et de sa faible consommation énergétique, la modification de nanocelluloses par plasma non thermique à pression atmosphérique ouvre de nouvelles voies pour les modifications chimiques de la biomasse.

Abstract : As an alternative to fossil source, cellulose is ideally placed to obtain sustainable and available materials. In order to respect the environmental constraints, the economic efficiency and to be less detrimental to human health, non-thermal plasma technology is proposed as a method for the nanocellulose functionalization and valorisation. This technology that requires no or few reagents, needs only an energy supply and a gas flow to lead to the modification of nanocellulose by generating highly reactive species at room temperature.
The implementation of the reactions by plasma has been carried out in liquid media, using several aqueous solvents and gases (N2, O2, air, NH3), their chemical nature allowing access to specific functionalizations such as oxidation, amination, etc. The high reactivity of plasma allows the activation of molecules without using polluting or expensive methods.  Because of its efficiency, its ease of implementation and its low energy consumption, the modification of nanocellulose by non-thermal plasma at atmopsheric pressure will open new ways to innovative chemical modification of biomass.
 

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire