• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Angers

23 - 25 oct 2019

 © Groupe étude arbre

Séminaire "Les réserves carbonées chez les ligneux"

Le Groupe d’Etude de l’Arbre (GEA) organise un séminaire sur les réserves carbonées de l’arbre et de l’arbuste du 23 au 25 octobre 2019 à Angers.

Mis à jour le 03/09/2019
Publié le 30/04/2019

Ce séminaire sera organisé à Agrocampus Ouest avec un comité de pilotage du GEA et les membres d’Agrocampus Ouest, de l'Inra, de l'Université d'Angers (unités IRHS, ESO, EPHOR), de Plante&Cité, de Végépolys et de la ville d’Angers. Il se tiendra à Agrocampus Ouest du 23 au 25 octobre 2019.

Ce séminaire a pour thématique "Les réserves carbonées de l’arbre et de l’arbuste - L’arbre et l’arbuste faces aux changements climatiques et aux atmosphères urbaines".

Le bilan carbone à l’échelle de la terre est un sujet de préoccupation contemporain important. Les processus d’échange de carbone entre l’atmosphère, le sol et les végétaux sont la photosynthèse et la respiration. La plante ligneuse est un acteur important avec ses capacités de synthèse mais également de stockage du carbone à moyen ou à long terme.

Le colloque se veut interdisciplinaire sur les mécanismes biologiques de gestion du carbone par la plante et sur les conséquences dans la gestion de l’arbre et de l’arbuste dans des conditions de développement spécifiques. Outre les aspects les plus récents des recherches, les aspects appliqués seront abordés en lien avec l’adaptation au réchauffement et aux aléas climatiques, l’adaptation aux atmosphères urbaines et la réponse à la taille.

Principaux thèmes développés :

  • Structure, localisation, nature des réserves carbone chez les ligneux : facteurs de contrôle, suivi des réserves, bilan carboné, ...
  • Rôle physiologique des réserves carbonées : débourrement, floraison, fructification, résistance au froid, à la sécheresse, aux agents pathogènes, ...
  • Les réserves carbonées en réponse aux contraintes biotiques ou abiotiques : températures, CO2, stress hydrique, sol, taille, ...
  • Retour d’expériences et proposition de solutions pour des modes de gestions innovantes : urbain, forêt, verger, agroforesterie.

Dates importantes :

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire