• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Zaragoza (Espagne)

12 - 16 nov 2018

Cours CIHEAM

Cours Approfondi : les maladies des végétaux causées par Xylella fastidiosa : détection, identification, surveillance et contrôle

Le principal objectif du cours est de renforcer les compétences et de faire prendre conscience du problème en apportant une connaissance approfondie sur la biologie et l’écologie de X. fastidiosa et de ses vecteurs, sur l’épidémiologie des maladies qu’elle provoque et sur l’état des lieux en Europe et dans le monde.

Mis à jour le 24/09/2018
Publié le 18/06/2018
Mots-clés :

Organisation

Le cours est organisé conjointement par le Centre International de Hautes Études Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM), à travers l’Institut Agronomique Méditerranéen de Zaragoza (IAMZ), le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Alimentation et de l’Environnement (MAPAMA), la Direction Générale de Pro- tection de la Production Agricole, les projets financés par le programme UE H2020 XF-ACTORS “Xylella Fastidiosa Active Containment Through a multidisciplinary-Oriented Research Strategy” et POnTE “Pests Organisms Threatening Europe”, et le projet CURE-XF “Capacity Building and Raising Awareness in Europe and in Third Countries to Cope with Xylella fastidiosa” de l’action UE H2020 MSCA-RISE.

Objectif

Xylella fastidiosa est une bactérie pathogène transmise par vecteur, largement distribuée en Amérique, qui a ré-émergé comme menace globale pour les cultures, l’environnement et les paysages, suite à sa récente introduction en Asie et en Europe. Lorsqu’elle trouve une nouvelle région ayant des conditions écologiques qui lui conviennent, avec des plantes-hôtes (des centaines d’espèces végétales), un climat, et des vecteurs autochtones qui lui sont favorables, cette bactérie peut rapidement s’établir dans le territoire, causant de forts dommages socio-économiques et une perte de biodiversité.

À ce jour il n’existe pas de moyen efficace pour guérir les plantes- hôtes infectées, et par conséquent des programmes de surveillance pour une détection précoce sont nécessaires afin d’empêcher son im- plantation dans de nouvelles zones. Dans ce sens, il est important de connaître les différentes composantes des pathosystèmes (interactions spécifiques souche(s)-hôte(s)-vecteur(s)-environnement) afin de mettre au point des stratégies d’enrayement et de contrôle dans les zones où cette bactérie s’est installée.

Le principal objectif du cours est de renforcer les compétences et de faire prendre conscience du problème en apportant une connaissance approfondie sur la biologie et l’écologie de X. fastidiosa et de ses vec- teurs, sur l’épidémiologie des maladies qu’elle provoque et sur l’état des lieux en Europe et dans le monde. Seront également étudiées les nou- velles approches portant sur les interactions hôte-pathogène-vecteur, ainsi que les récents développements en matière de contrôle durable des maladies et de mesures législatives. L’état d’avancement des recherches en cours dans l’UE concernant X. fastidiosa sera également présenté.

À l’issue du cours les participants auront acquis :

  • Une solide connaissance de la biologie et l’écologie de la bactérie et des interactions avec ses plantes-hôtes et ses vecteurs.
  • Une compréhension du cycle de vie des vecteurs et des mécanismes de transmission de la bactérie, et une expertise sur l’échantillonna- ge et l’identification des insectes vecteurs.
  • Un savoir théorique et pratique, et des compétences sur les procé- dures d’échantillonnage et de diagnostic avancé, y compris les tech- niques moléculaires et méthodes de diagnostic sur place et par télé- détection, pour la détection précoce des infections et l’assignation des sous-espèces.
  • De meilleures aptitudes en matière de protection végétale : les principes de la législation actuelle de l’UE concernant X. fastidiosa, les protocoles officiels et les lignes directrices pour la surveillance et le diagnostic de la bactérie.
  • Des connaissances sur les différents facteurs qui induisent l’épidé- mie et des aptitudes pour effectuer l’évaluation des risques et la mise au point d’outils de contrôle adaptés aux différents scénarios.

Inscription

Les candidats souhaitant participer au cours dans sa totalité devront faire la demande d’admission en ligne à l’adresse suivante: http://www.admission.iamz.ciheam.org/fr

En savoir plus

www.iamz.ciheam.org

Cours : les maladies des végétaux causées par

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire